Prendre en compte la biodiversité dans les projets d’énergies renouvelables

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Les projets d’énergies renouvelables sont considérés comme ayant un impact favorable sur l’environnement.

Elles sont inépuisables et bénéficient d’un renouvellement naturel, à l’inverse des énergies non renouvelables qui sont disponibles en quantité limitée.

Surtout, elles émettent très peu de gaz à effet de serre contrairement aux énergies fossiles. A l’heure de la transition écologique, c’est un atout considérable.

Le développement des projets d’énergie renouvelable en plein essor

Des projet d’énergies renouvelables se développent partout en France et dans le monde. On voit ainsi apparaître de nombreux panneaux solaires, des éoliennes, du gaz renouvelable à partir de la biomasse etc.

Malgré cet engouement, les énergies renouvelables ne représentent que 17,2% de la consommation finale brute d’énergie en France en 2019 (Source : Ministère de la Transition Ecologique).

Pour aller plus loin, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), promulguée le 17 août 2015, fixe des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies renouvelables.

Le but est que la part des énergies renouvelables atteignent 40% de la production finale brute d’énergie en 2030.

ÉNERG’ISÈRE s’inscrit dans cette stratégie de développement en favorisant l’émergence de projets de développement d’énergies renouvelables sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Un impact sur la biodiversité à ne pas négliger

Les énergies renouvelables sont essentielles à la réduction d’émissions de CO2. Mais elles ont aussi des impacts sur la biodiversité.

Il faut rappeler que la biodiversité est essentielle pour le développement naturel des écosystèmes de notre planète. Elle est nécessaire à notre survie et à notre avenir sur le long terme.

Parmi les effets négatifs, il y a par exemple la perte ou la fragmentation des habitats des espèces. Les oiseaux et les chauves-souris peuvent rentrer en collision avec des éoliennes et des panneaux solaires. Il y a également des risques de pollutions dans le sol, dans l’air ou dans l’eau en fonction du type de projet.

Pour limiter ces effets, il est donc important de bien sélectionner le lieu d’implantation du projet afin de limiter l’atteinte à la biodiversité et ainsi la perte potentielle d’espaces naturels.

Compenser l’impact sur la biodiversité

De nombreuses actions de compensation sont également possibles.

Par exemple, la réimplantation d’espèces végétales à proximité des installations. Limiter la consommation d’énergie de bâtiment et donc le besoin en infrastructure est également une solution. Des travaux de rénovation énergétique, par exemple d’une salle des fêtes, peuvent être effectués.

Chez ÉNERG’ISÈRE, les projets prévoient des lignes budgétaires pour des projets de compensation autant pour la biodiversité que pour le bien-être collectif.

La problématique de la transition écologique est ainsi prise en compte de manière globale et ne s’arrête pas uniquement à l’installation d’énergies renouvelables.

Le développement de notre territoire et des communes concernées par des projets d’énergies renouvelables est ainsi au cœur de nos préoccupations. C’est pourquoi nous nous sommes fixés des objectifs et des actions à mettre en place.

Par exemple, nous accompagnons financièrement le développement de nouvelles centrales villageoises locales.


La nécessité d’anticiper les impacts


Chez ÉNERG’ISÈRE, nous prenons très au sérieux tous les impacts de nos projets, notamment en matière de biodiversité. Au-delà des mesures de compensation, notre priorité est de prendre en compte l’impact de nos projets de manière globale et le plus en amont possible afin d’agir dans l’intérêt collectif.

Nos projets se déroulent sur plusieurs années. Tout au long de leur mise en œuvre, des personnes et des organisations concernées par son impact peuvent faire des demandes des recours. Ce risque est à prendre en compte dès le début du projet.

Notre objectif est ainsi d’anticiper et d’éviter les blocages massifs au moment de la présentation au public.

Notre capacité à travailler de manière collaborative et participative est un atout essentiel pour répondre à cette priorité. Nous sommes notamment favorables à la mise en place de concertations préalables volontaires afin d’aider à la prise de décision publique.

Nous misons aussi sur des valeurs de proximité en favorisant la rencontre avec le public, des riverains et de toutes les personnes concernées par l’impact d’un projet d’énergies renouvelables.

Nous nous fixons pour objectif de favoriser la prise de contact avec les associations de protection de l’environnement et de mettre en place des réunions d’informations régulières avec les élus des communes concernées.

Pour en savoir plus sur notre approche, n’hésitez pas à nous contacter.