Mobilité durable : l’enjeu des bornes de recharges électriques

bornes de recharges électriques
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Les déplacements sont inhérents à notre mode de vie. Ils sont aujourd’hui majoritairement réalisés en véhicules individuels, qui sont des sources majeures de pollution de l’air. Le passage aux véhicules électriques est une des solutions pour réduire l’impact de nos déplacements, à condition de répondre au défi de l’équipement en bornes de recharges électriques.

Les enjeux de la mobilité durable

D’après, l’enquête « mobilité des personnes » réalisée en 2018-2019, les français consacrent chaque jour plus d’une heure à se déplacer. Ce chiffre est en augmentation (+ 6 minutes) par rapport à l’année 2018. Les modes de transport empruntés se sont légèrement modifiés depuis 2008. Mais l’utilisation de la voiture reste largement majoritaire (63% des déplacements) même si elle est en (très) léger recul au profit de la marche et des transports en commun.

Il est plus que jamais nécessaire de faire des efforts pour réduire l’impact environnemental de ces déplacements. C’est de cette prise de conscience qu’est né le concept de mobilité durable, qui repose sur trois piliers 

  • Economique : le développement de services pérennes favorisant la création d’emploi local
  • Environnemental : réduire les émissions de C02 des moyens de transport
  • Sociétal : être accessible à tous (public fragile et zones reculées)


La solution des véhicules électriques

Les véhicules électriques sont une des solutions visant à répondre à cet enjeu de mobilité durable. La vente de ce type de véhicule a connu un boom en 2020 : plus de 110 000 véhicules électriques ont été immatriculés contre environ 43 000 en 2020. Ce chiffre est en constante augmentation depuis 2011.

La question de la recharge en électricité est centrale afin ne pas freiner le développement de l’usage des véhicules électriques. Il existe aujourd’hui deux moyens principaux pour recharger sa voiture électrique :

  • La recharge à domicile, simple à mettre en place en résidence individuelle mais beaucoup plus complexe lorsqu’on habite en copropriété.
  • La recharge sur les bornes publiques, qui nécessite une large couverture du territoire comme nous allons le voir.


L’enjeu de développement des bornes de recharge électriques publiques

Les pouvoirs publics ont bien compris la nécessité d’accélérer le développement du réseau d’infrastructure de recharges électriques afin de répondre à un objectif de 100 000 points de recharges électriques ouverts au public d’ici fin 2021.

De nombreux financements sont ainsi mis en place pour répondre à trois enjeux majeurs :

  • Optimiser le maillage territorial en veillant notamment à l’équilibre entre zones rurales et urbaine
  • Proposer une durée de recharge la plus rapide possible, en fonction du type de véhicule
  • Proposer un prixet un service public de qualité accessibles au plus grand nombre

Les collectives territoriales jouent un rôle majeur pour répondre à ces enjeux. Les communes ont la compétence pour la gestion de l’installation des bornes de recharges électriques sur la voirie ou dans les parkings.

A ce sujet, les parkings représentent une belle opportunité pour installer et alimenter des bornes de recharge en énergie renouvelable grâce à l’installation d’ombrières solaires. Chez Energ’Isère, nous accompagnons les projets d’aménagement d’ombrière solaire sur tout type de parking appartenant aux collectivités.


Le projet Eborn de TE38

En Isère, Territoire Energie de l’Isère (TE 38) accompagne les communes à gérer l’énergie de manière optimisée. TE38 a été à l’initiative d’un projet majeur pour le renforcement du maillage territorial des bornes de recharge électrique.

En 2015, il a lancé, en compagnie de 5 autres syndicats d’énergie, le réseau de bornes de recharges électriques Eborn.

Ce réseau public représente aujourd’hui plus de 1200 bornes réparties dans deux régions de France : Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce maillage va continuer de s’étendre pour atteindre un objectif à terme : mettre à disposition un point de recharge tous les 30 kilomètres.

Une application permet de localiser les bornes de recharges électriques et de lancer la charge depuis son téléphone. La société Easy Charge exploite le réseau sous la forme d’une délégation de service public pour assurer la maintenance du réseau et donc sa pérennité sur le long terme.

C’est un bel exemple de maillage réussi pour faire face aux enjeux de disponibilité de bornes de recharges électriques et de mobilité durable.